1.

Comprenez l’urgence de la situation. Les demi-mesures ne suffiront pas. La seule façon de grandir est d’abandonner la stratégie qui consiste à faire ce que vous faisiez hier, mais mieux. Engagez-vous.

2.

Remarquable ne veut pas dire remarquable par vous. Ça veut dire remarquable par moi. Vais-je faire une remarque à propos de vous ? Si non, alors vous êtes dans la moyenne, et la moyenne, c’est pour les perdants.

3.

Etre remarqué est différent d’être remarquable. Si vous courez nu dans la rue, vous serez remarqué, mais ça ne vous servira pas à grand chose. Faire l’intéressant est facile, mais pas utile.

4.

L’extrémisme dans la poursuite de la remarquabilité n’est pas de trop. En fait, il est presque indispensable. Les gens qui ont la première place, qui sont considérés comme les meilleurs du monde, voilà ceux qui ont ce qu’ils veulent. Les rockstars ont des groupies parce qu’ils sont des stars, pas parce qu’ils sont beaux.

5.

La remarquabilité se trouve aux extrêmes. Le plus gros, le plus rapide, le plus lent, le plus riche, le plus facile, le plus difficile. L’extrême importe rarement, mais le fait d’y être (ou de le repousser) compte.

6.

Tout le monde n’apprécie pas vos efforts pour être remarquable. En fait, la plupart des gens ne le font pas. Et alors ? La plupart des gens sont des autruches, avec la tête dans le sable, incapables de vous aider de toute façon. Votre but n’est pas de satisfaire tout le monde. Votre but est de satisfaire ceux qui parlent fort, passent le mot, achètent de nouvelles choses ou recrutent les talents.

7.

Si c’est dans un manuel, si c’est de notoriété publique, si vous pouvez le trouver dans un livre pour les nuls, devinez quoi ? C’est évident, pas remarquable. Une partie de ce qu’il faut pour être remarquable, c’est de faire quelque chose le premier et le mieux. Roger Bannister était remarquable. Le suivant, celui qui a battu le record de Bannister, ne l’était pas. Il était juste plus rapide… mais ça n’avait aucune importance.

8.

Ça ne fait pas réellement aussi peur que ça en a l’air. Les masses restent en ligne parce qu’elles ont peur de ce qui pourrait se passer si quelqu’un sortait du rang. Mais qui perd son boulot dans les plans de licenciement ? Qui a du mal à trouver un nouveau poste ? Pas la minorité remarquable, c’est certain.

9.

Si vous le mettez sur un tee-shirt, est-ce que les gens vont le porter ? Pas besoin d’être remarquable pour quelque chose dont toute le monde se fiche. Pas besoin que TOUT LE MONDE soit intéressé, mais quelques uns. Quelques personnes follement concentrées sur ce que vous faites valent bien mieux que des milliers de gens qui ne sont que vaguement intéressés.

10.

Ce qui est à la mode devient vite has-been. Même si vous êtes remarquable un temps, si vous ne réinvestissez pas et si vous ne réinventez pas, vous ne le resterez pas longtemps. Plutôt que de vous reposer sur vos lauriers, vous devez vous affairer à être de nouveau remarquable rapidement.

— Librement traduit d’après l’article de blog de Seth Godin