Pour arrêter de vous inquiéter des opinions des autres gens.

Je sais parfaitement ce que vous ressentez.

Vous voulez être heureux. Vous avez envie de vivre une meilleure vie, et d’arrêter de vous soucier des opinions négatives des autres. Mais pour une raison ou pour une autre, vous ne savez pas comment commencer.

Naturellement, même si ce n’est pas ce que vous voulez, chaque aspect de votre vie est guidé par ce que les autres gens disent et pensent. Par exemple :

  • Vous portez des vêtements de marque pour vous sentir approuvé ou validé par des gens que vous ne connaissez même pas.
  • Vous prétendez être quelqu’un que vous n’êtes pas, juste pour devenir amis avec des gens que vous n’appréciez même pas.
  • Vous conduisez des voitures trop chères pour vous pour impressionner des inconnus quand vous conduisez sur l’autoroute.

Laissez-moi commencer par vous dire que vous n’êtes pas seul. Après tout, c’est un problème auquel les gens sont confrontés depuis des milliers d’années. Marc Aurel, l’empereur romain, disait :

« Ça ne cesse jamais de me surprendre : on s’aime tous plus que l’on n’aime les autres, mais on fait plus attention à leurs opinions qu’aux nôtres. »

Alors si vous voulez vaincre votre besoin de plaire, voilà quelques stratégies qui vont vous aider à changer d’état d’esprit. Chacun de ces conseils a changé ma vie (pour le mieux !), et je suis sûr qu’ils feront pareil pour vous.


Rappelez-vous que vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde

Je vais vous poser une question : est-ce que vous essayez souvent de rendre tout le monde heureux ?

La vérité, c’est que plaire à tout le monde est une très mauvaise stratégie. Elle va vous empêcher d’avoir des conversations profondes et intéressantes avec qui que ce soit. Pourquoi ? Parce que vous n’aurez aucune opinion forte, aucune pensée intéressante, à cause de votre peur de dire quelque chose qui ne plaise pas à votre interlocuteur.

Pendant plusieurs années, j’ai essayé de plaire à tout le monde, car je voulais éviter la confrontation. Mais ça voulait dire que je ne pouvais pas être moi-même, parce que j’essayais continuellement d’adapter ma personnalité pour plaire à la personne à qui je parlais.

A mesure que le temps a passé, j’ai commencé à accepter que je ne pouvais pas plaire à tout le monde. Je me suis rendu compte que je ne pouvais pas contrôler ce que les autres pensent de moi. Alors plutôt que d’essayer de satisfaire tout le monde, j’ai essayé de passer beaucoup plus de temps avec les gens qui m’aimaient pour ce que j’étais.

Ce simple pivot dans mon état d’esprit a changé ma vie pour toujours. Parce que quand vous arrêtez de vous préoccuper des gens qui ne vous aiment pas, il est beaucoup plus facile de vous concentrer uniquement sur ceux qui vous aiment. Épictète l’a dit :

« Il n’y a qu’une façon d’être heureux et c’est de cesser de se préoccuper des choses qui sont au-delà du pouvoir de notre volonté. »

Essayez de faire pareil. Il est impossible de vaincre votre besoin de plaire si vous vous préoccupez des opinions de tout le monde. Alors prenez un instant pour accepter que certaines personnes ne vont pas vous aimer, et que c’est inévitable. Parce qu’une fois que vous cessez de vous en faire à propos des aspects de la vie que vous ne pouvez pas contrôler, il devient beaucoup plus simple de se concentrer sur ce que vous pouvez contrôler.


Concevez et créez votre vie sociale idéale

Pensez-y. Si vous pouviez arrêter de vous préoccuper du jugement des autres, à quoi pourrait ressembler votre vie sociale ? Comment choisiriez-vous d’interagir avec les autres gens ?

Avant, j’allais dans les bars et en boîte tous les week-ends, parce que c’était la norme sociale. Mas la vérité, c’est que je détestais chaque moment là-bas. Je ne m’amusais pas particulièrement à me noyer dans l’alcool ou à crier pour être entendu dans une conversation à cause de la musique forte.

Alors quand j’ai arrêté de me mettre dans des situations sociales que je n’appréciais pas, mon niveau global de bonheur a exponentiellement augmenté. Je n’avais plus besoin de prétendre que je m’amusais dans des bars juste parce que d’autres le faisaient.

De cette expérience, j’ai appris qu’il est impossible d’arrêter de se préoccuper des opinions des autres tant que vous ne reprenez pas le contrôle de votre vie sociale. Alors si votre niveau de bonheur dépend de l’acceptation sociale, trouvez des moyens de vous mettre dans plus de situations où les gens vous acceptent pour ce que vous êtes vraiment.

Pour faire ça, un bon point de départ est de réfléchir à ce qui vous rend heureux. Par exemple, si vous aimez lire, vous aurez plus de chances de vous faire des amis dans un club de lecture que dans une boîte de nuit surchargée.

Vous voyez ce que je veux dire. Quand vous implémenterez votre vie sociale idéale, il sera plus facile d’arrêter de vous préoccuper des opinions des autres. Pourquoi ? Parce que vous serez entouré de bien plus de gens qui vous acceptent pour qui vous êtes.

Alors chaque jour, demandez-vous : « Quelles actions puis-je entreprendre tout de suite pour arrêter de me préoccuper des opinions négatives des autres ? »

Faites ça, et chaque aspect de votre vie va rapidement commencer à s’améliorer.

Dès maintenant.

— Librement traduit d’après l’article Medium de Matt Lillywhite