C’est un peu controversé, mais voilà : Si vous pensez que vous êtes remarquable, incroyable ou carrément spectaculaire, vous n’avez probablement pas de CV du tout.

Les gens formidables ne devraient pas avoir un CV.

Voilà pourquoi : un CV, c’est une excuse pour vous rejeter. Une fois que vous m’envoyez votre CV, je peux dire « oh, il lui manque ceci, ou il lui manque cela », et bim, vous êtes dehors.

Avoir un CV, c’est demander à passer la grosse machine qui cherche les mots-clés pertinents, et c’est demander à avoir un job comme engrenage dans une gigantesque machine. Un peu de fourrage en plus pour le grand mammouth. Ça peut être très bien pour les gens normaux qui cherchent un job normal, mais est-ce ce que vous méritez ?

Si vous n’avez pas de CV, qu’avez-vous ?

Pourquoi pas trois lettres de recommandation extraordinaires de personnes que l’employeur connaît ou respecte ?

Ou un projet complexe qu’il peut voir ou toucher ?

Ou une réputation qui vous précède ?

Ou un blog qui est si convaincant et pertinent qu’ils n’ont pas d’autre choix que de vous répondre ?

D’aucuns diront « c’est très bien, mais je n’ai rien de tout ça. »

Oui, c’est exactement là où je voulais en venir. Si vous n’avez rien de tout ça, pourquoi pensez-vous que vous êtes remarquable, incroyable ou carrément spectaculaire ? Pour moi, si vous n’avez aucune de ces choses, on vous a lobotomisé pour que vous agissiez comme si vous étiez normal.

Les boulots géniaux, ceux de classe mondiale, ceux pour qui les gens tuent… ces jobs ne sont pas donnés à des gens qui ont envoyé leur CV par mail. Jamais.

— Librement traduit d’après l’article de blog de Seth Godin